~ Inscrivez-vous ~

Recevez l'actu du blog dans votre boîte mail !

~ Catégories ~

Consulter les archives

~ Blogs vin ~

~ Wine blogs ~

~ pub ~

~ partenaires ~

Dégustations

Les Neznettes, club d'oenologie à tendance... féminine !

Les NeznettesSi vous êtes une femme, que vous aimez le vin et les soirées pleines des surprises et de découvertes, et que de surcroit vous résidez dans la région de Nice, alors vous serez heureuse de savoir que le club d'oenologie de Carine Bidet, astucieusement baptisé les Neznettes, n'attend que vous !

Un club créé et animé par des filles, mais qui n'exclue pas pour autant la gente masculine (ben oui sinon à la longue c'est moins rigolo... ;p). L'association les Neznettes organise périodiquement des soirées dégustations autour d'une région, d'un vin ou d'un thème. Pas expertes pour deux sous, Carine et ses accolytes ne comptent que sur leur curiosité et leur enthousiasme pour explorer et apprendre sur le monde du vin, comme bon nombre d'entre nous aimons le faire d'ailleurs.

Si ça vous tente, les Neznettes organisent une soiréee dégustation le vendredi 4 avril prochain, à la cave Les vignobles de France - 4 bis avenue saint-Marguerite à Nice - pour découvrir les vins de différentes régions viticoles (Bourgogne, Bordeaux, Sud-Ouest et Rhône entre autres ) et quelques petits plats bien sentis pour les accompagner au mieux. Les places sont limitées, alors le trainez pas !

Tous les détails sur le site des Neznettes !

Grand Ardèche, VDP côteaux de l'Ardèche blanc Louis Latour, 2005

Grand Ardèche, vin de pays des côteaux de l'Ardèche, Louis Latour

Il est parfois des temps où la simple vue d'un mot éveille en vous une irrépressible envie de découvrir ce qui se cache derrière. Je parle ici de l'envie presque instinctive que peut ressentir un amateur de vin en quête de nouveau, d'aventure, d'inconnu, que même le conseil avisé d'un caviste ne pourrait venir totalement satisfaire !

Et voilà qu'au détour d'un rayonnage il apparait : Ardèche !

Un vignoble confidentiel, d'autres diraient peu connu, si on le compare aux grandes régions viticoles françaises. Un vignoble de contraste qui s'étand sur 11 000 hectares, naissant au pied des massifs montagneux des Cévennes pour s'ouvrir sur la Vallée du Rhône et le Languedoc. L'Ardèche compte trois dénominations : Vin de pays des côteaux de l'ardèche, AOC Côtes du Rhône et AOC Côtes du Vivarais, issues de terroirs singuliers et très divers, tout comme les cépages qui y sont cultivés : chardonnay, viognier, marsanne, syrah, grenache, cabernet-sauvignon, merlot, chatus entre autres.

Le Grand Ardèche 2005, vin de pays des côteaux de l'Ardèche de la maison Louis Latour est un blanc 100% chardonnay où domine un autre mot : puissance. Une robe jaune or très limpide, tirant légèrement sur le vert, un nez sur les fruits exotiques, sans exubérance, et une bouche ronde et souple, sur le fruit également melé à des notes de pain grillé. Un vin puissant je disais, dû à une fermantation en fûts ayant contenu du Meursault et du corton.

Le vénérable vigneron-négociant-tonnelier d'Aloxe-Corton a implanté 360 hectares de Chardonnay autour d’Alba-la-Romaine en partenariat avec les vignerons ardéchois, pour tirer le meilleur parti de la terre et du savoir-faire local, qui méritent à coup sûr de s'y intéresser de près.

Grand Ardèche, VDP côteaux de l'Ardèche 2005, Louis Latour, 11,50€ prix caviste

- Il n'est point de plaisir dans l'excès, sachez consommer avec modération ! -

Chassagne-Montrachet, Premier Cru "Clos de la Boudriotte" 2001, domaine Ramonet

Chassagne-Montrachet, Premier Cru Clos de la Boudriotte 2001, domaine Ramonet

Il est des fois où le vin vient à vous, où quand une banale après-midi de boulot se transforme tout à coup en une dégustation improvisée ! Et ça m'est arrivé aujourd'hui ;)

Voilà donc l'ami Franz, amoureux des vins et fin connaisseur, qui débarque à la maison avec sous le bras un petit reblochon fermier et LA bouteille du jour : un Chassagne-Montrachet Premier Cru de 2001, "Clos de la Boudriotte", 100% pinot noir de chez Ramonet (vous admettrez qu'il sait terminer ses après-midi, l'ami Franz... ;p).

Un vin plein de surprises et d'interrogations, et je serais curieux de connaître vos conclusions si vous l'avez dégusté récemment. Tout d'abord le rouge-orangé de la robe, qui pour un vin de 2001 surprend un peu et semble témoigner d'un vieillissement plutôt avancé. Mais le nez est vif, sur le fruit rouge et ne donne aucun signe d'arômes tertiaire. En bouche, c'est une acidité prononcée (plutôt agréable d'abord) qui domine, accompagnée de tannins très fins, soyeux. L'ensemble se caractérise par une grande finesse, mais par un équilibre selon moi perfectible. D'où mes interrogations pour savoir si ce vin, vif est nerveux en raison d'une acidité très présente, peut encore vieillir ou doit être bu dès à présent.

En tout cas, beaucoup de plaisir partagé autour de cette bouteille, et un t-shirt de plus pour Franz, je lui devais bien ça : Pinot Noir, of course !

VDP Côtes de Gascogne, les premières grives blanc 2006, domaine du Tariquet

Premières grives Tariquet 2006

Cette cuvée doit son nom au moment très spécifique que choisit chaque année la famille Grassa, propriétaire du domaine du Tariquet près d'Eauze dans le Gers, pour vendanger leurs pieds de gros manseng : lorsque l'automne, déjà bien entamé, donne lieu aux premiers vols dédits turdinés. Des vendanges tardives qui laissent aux grains l'occasion d'atteindre une maturité avancée et de se gorger en sucres.

Ce vin de pays blanc est un moelleux 100% gros manseng donc, un cépage originaire du Sud-Ouest. L'oeil fait apparaître une robe d'un jaune pâle très limpide, témoin de sa jeunesse. Le nez est sucré, exhubérant et gourmand, sur le fruit au sens primaire du terme : ça sent le raisin ! Ce qui se confirme en bouche, avec la sensation de croquer littéralement dans une grappe (vous l'avez déjà fait?). Un vin bien fait, équilibré, avec une légère acidité en finale très agréable.

Comme tous les moelleux, il s'accommodera à merveille d'un fromage à pâte persillée (un Bleu des Basques par exemple), d'une pâtisserie ou paraît-il du produit roi du Sud-Ouest, le foie gras. Paraît-il car à ce propos, j'en profite pour vous faire une confidence : j'ai horreur du foie gras ! Vous croyez que c'est grave ?... ;)

Vin de Pays Côtes de Gascogne "les premières grives", blanc 2006, domaine du Tariquet - 7,50€ prix caviste

Vin de Bourgogne Viré-Clessé 2006, Collin-Bourisset

Vin de Bourgogne Viré-Clessé 2006, Collin-Bourisset

Vous avez certainement été convié comme moi à l'une des innombrables foires au vins qui ont démarré un petit peu partout en France, notamment en grandes surfaces. Moins écclectiques qu'un salon, elles sont parfois l'occasion de faire quelques bonnes affaires. Celle à laquelle j'ai participé ne brillait pas par une grande représentativité des différents vignobles, certes, mais elle était plutôt bien organisée, avec en prime la découverte d'une appellation sur laquelle je ne m'étais jamais attardé : l'appellation Viré-Clessé.

Une AOC communale située dans le mâconnais, en Saône-et-Loire, portant la mention "Vin de Bourgogne" ou "Grand vin de Mâcon". Elle ne produit que des vins blanc sec 100% chardonnay et s'étend sur 552ha pour une production d'environ 14 000hl.

Collin-Bourisset, producteur-négociant du Beaujolais au Roussillon, propose un Viré-Clessé 2006 plutôt bien fait. Médaillé de bronze au concours des grand vins de France Mâcon 2007, il présente une robe brillante or pâle à reflets verts. Le nez est floral, intense et généreux. La bouche est ronde, bien équilibrée et conserve quelques sucres résiduels assez agréables. Il peut être consommé dès à présent en apéro (personnellement, c'est là que je préfère les bourgogne blancs !), sur une viande blanche ou un fromage de chêvre.

Avec pour finir un rapport qualité-prix plutôt intéressant : 5,75 euros la bouteille chez Auchan.

page 1 de 3 -