~ Inscrivez-vous ~

Recevez l'actu du blog dans votre boîte mail !

~ Catégories ~

Consulter les archives

~ Blogs vin ~

~ Wine blogs ~

~ pub ~

~ partenaires ~

Une vente aux enchères de vins, ça se passe comment ?

Une question que vous vous posez certainement si comme moi vous n'avez jamais eu la curiosité de vous glisser dans l'une de ces salles feutrées où s'adjuge souvant les plus belles bouteilles du monde. Une lacune comblée pour moi il y a quelques semaines, lors d'une vente exceptionnelle de "Vins prestigieux" à l'hôtel Martinez à Cannes, sous la direction du commissaire-priseur Jean-Pierre Besh et de l'expert Pascal Kuzniewski.

Et pour du prestigieux, il y avait du prestigieux, passant en revue les châteaux les plus mytiques du bordelais : Ausone, Cheval Blanc, Yquem, Haut-Brion, Pétrus, Margaux, Latour... Et les producteurs et domaines les plus côtés de bourgogne : Armand Rousseau, Rapet, Romanée-Conti, Lamarche, Faivelay et j'en passe ! Un plateau magnifique qui par sa nature même a demandé les plus grandes attentions de la part de l'expert, en charge de l'estimation des bouteilles.

Car c'est la première étape de la préparation de la vente, les vendeurs ayant au préalable acheminé leur précieuse cargaison dans un entrepôt sécurisé : l'estimation au plus près du marché de chaque bouteille ou lot, afin de déterminer une fourchette haute et une fouchette basse servant à guider l'acheteur lors de la vente, et qui tient compte de la renommée du château ou du domaine, du millésime (probablement le critère le plus important) et de la rareté des flacons. A l'issue de l'estimation, l'étude réalise le catalogue de la vente qui répertorie l'ensemble des lots mis en vente. Ils sont numérotés et décrits en quantité, dénomination, commentaires éventuels sur l'état des bouteilles, appellation ou propriétaire, année, et bien sûr mention est faite de l'estimation elle-même.

Lors d'une vente aux enchères, les lots sont généralement présentés, permettant à l'assistance de juger de l'état de chaque bouteilles. Ce qui n'était pas le cas lors de cette vente qui a vu l'adjudication de pas moins de 669 lots sur deux jours. Et justement, pouvoir juger de l'état des lots est primordial concernant le vin, même si la plupart ont été conservés dans les meilleures conditions possibles. La description porte donc le cas échéant des abbrévations informatives sur l'état des bouteilles (étiquettes, niveau du liquide pour les vins agés), renvoyant vers une page glossaire expliquant tous les états possibles (voir image ci-dessous).

Description bouteille

Il faut savoir que l'achat de vins lors de ventes aux enchères doit se faire avec un minimum de préparation et d'étude des différents lots, et bien sûr avec l'estimation (par l'acheteur cette fois) du prix qu'il est prêt à débourser. Il n'est pas rare de voir des estimations s'envoler littéralement, à l'exemple du plus exceptionnel des lots proposés lors de cette vente, un "Carré d'As" composé de quatre doubles-magnums (3 litres) millésime 2000 : Château Latour, Château Margaux, Château Haut-Brion et Pétrus, lot estimé entre 20000 et 24000 euros et qui a atteint l'adjudication record (et historique) de... 45000 euros !

4 commentaires

levindemesamis | 17.01.08 - 15:52

Loin de ces tarifs vertigineux, permettez moi de vous inviter à venir découvrir des vins d'auteurs à tout de vue plus abordables... Journaliste moi-même, je viens de lancer le premier blog "coopératif", pour relier entre eux des passionnés de terroir. N'hésitez pas à commenter... Et à recommander!

wilfried | 17.01.08 - 18:01

Excellent, je n'y manquerai pas, et bienvenu dans la vinoblogosphère...

KUZNIEWSKI | 30.01.08 - 16:08

Bonjour,

Je réagis à votre article (intéressant) pour vous donner 2 compléments d'informations. Les lots ne sont pas tous présentés pour des raisons évidentes de logistique et afin d'éviter de les bouger trop. Une bouteille par lot est généralement exposée. Il est toutefois possible de voir les vins dans les jours qui précèdent en prenant rendez-vous. Pour info, sachez que j'expertise les vins dans les caves des vendeurs préalablement à la rédaction du catalogue (fait par mes soins) et non pas en entrepôt comme cela se fait très souvent.
Enfin, petite précision en ce qui concerne le Carré d'As. Il a été vendu 35000€ au marteau soit 41200€ frais inclus. C'est déjà pas mal !!!
Cordialement

Pascal Kuzniewski
Expert en vins

wilfried | 31.01.08 - 08:58

Merci beaucoup pour ces précisions utiles !
Pour le carré d'As, je croyais avoir lu ce montant dans le Nice-Matin, mais je n'en jurerai plus... ;)

En tout cas félicitations pour cette belle vente...